Community Projects with Stained Glass / Projets communautaires en vitrail

May 1, 2011

Alejandra Basañes et Guillermo Raynié

Œuvre : Éclair d’identité mauricienne. Vitrail 96 x 119 cm. 2005 (Photo Guy Langevin)

Depuis notre arrivée au Canada, en Mauricie (Québec), nous avons cherché toujours des liens de communication avec notre société d’adoption. Arrivés en 2003 depuis l’Amérique du Sud, nous avions, tel un nouveau-né, tout à découvrir, soit sur les plans personnel, social ou professionnel. Avec une trajectoire déjà amorcée dans notre pays d’origine (Argentine), en vitrail, en arts visuels et avec notre famille, nous avons plongé alors dans une immersion canadienne totale, avec la seule complicité initiale de Gilles Désaulniers, verrier et créateur avec qui nous avions établis contact par courriel.

Éclair d’identité mauricienne. Détail, vitrail en construction.

C’est grâce aux à la bourse du Fonds de la Mauricie pour les arts et les lettres et aux différents partenaires, que nous avons développé des projets communautaires en vitrail en 2005, 2008 et 2010.

D’abord en 2005 nous avons cherché à découvrir l’identité mauricienne. En travaillant avec des enfants d’école primaire nous nous sommes introduits aux contes et légendes de notre région : la Mauricie. Avec ce bagage d’histoires et d’images nous avons créé le vitrail Éclair d’identité mauricienne qui nous a valu une nomination en métiers d’art pour le prix Arts Excellence 2006 de Culture Mauricie. Avec l’idée de faire nos propres verres, le projet s’est déroulé après un stage de travail en Allemagne dans le but d’apprivoiser les techniques de coloration du verre flotté par fusion. Verre à vitrail, verre flotté fusionné, grisaille par sérigraphie et baguette de plomb composent l’œuvre, acquise par la Commission scolaire du Chemin du Roy et installée à la bibliothèque de l’école Jacques-Buteux, partenaire de l’aventure.

Éclair d’identité mauricienne, détail. Verres fusionnés

Suite à ce projet, notre premier en terre canadienne, nous avons été invités par la Conférence régionale des élus de la Mauricie (CRÉ Mauricie) à produire une autre pièce abordant le même sujet, réalisé totalement en verre flotté fusionné. Elle se trouve à la réception de la CRÉ Mauricie.

En 2008 nous nous sommes intéressés à l’accueil que nous offrons aux visiteurs, soient-ils temporaires ou permanents. En partenariat avec le bureau de tourisme de Trois-Rivières et le Comité d’accueil aux Néo-Canadiens de Trois-Rivières, nous avons établi des ponts avec enfants, adolescents et adultes, immigrants, touristes et québécois pure laine, dans le but de mieux connaître les différentes expériences personnelles. Pour la création de l’œuvre Accueil, accueilli, accueillant, nous nous sommes inspirés des sources variées : soit, pour les enfants, par les contes et légendes de ces pays respectifs, soit, pour les adultes, par les faits vécus. Vitrail réalisé aussi avec du verre flotté coloré par fusion et thermoformage, vitrail qui nous a valu une autre nomination en métiers d’art pour le prix Arts Excellence 2008 de Culture Mauricie.

Œuvre : Accueil, accueilli, accueillant. Vitrail 98 x 112 cm. 2007

En 2010 avec Stratégie Carrières comme partenaire (entreprise qui œuvre dans la recherche d’emploi pour des gens en difficulté) nous nous sommes servis du métier du vitrailliste pour introduire les gens au travail en équipe, au défi des nouvelles expériences face à un travail manuel inconnu. Cette fois le travail de création en verre nous a servi pour faire comprendre aux gens qu’on est bien capable de faire des nouvelles expériences dans des champs qu’on ignore et que, même si on est d’origines très diverses, nous sommes toujours capables de travailler en équipe.

Exposition Parcours. Vitraux. Lors du colloque : Itinéraires en métiers d’art. Maison Hertel de la Fresnière, Trois-Rivières. Conseil des métiers d’art du Québec et Regroupement des métiers d’art de la Mauricie. 2009

La somme de ce parcours en vitrail a été reconnue avec le prix Arts Excellence 2010 en métiers d’art octroyé par Culture Mauricie.

Tout ce travail communautaire nous a servi pour apprivoiser notre société d’adoption, pour connaître notre milieu de travail et pour nous établir professionnellement. Il nous a aussi servi pour faire voir le vitrail en dehors de sa scène habituelle : le sacré. À notre surprise, dans la société québécoise, le vitrail est encore fortement associé avec l’église, dans nos projets nous avons mis l’effort pour montrer que ce métier millénaire peut très bien aller ailleurs que dans un bâtiment religieux et qu’il peut aussi bien véhiculer un autre message tout en conservant son coté artistique.

Éclair d’identité mauricienne II. Hall Conférence régional des Élus de la Mauricie. Vitrail 112 x 84 cm. 2008

 

Alejandra Basañes www.basanes.com

Guillermo Raynié  www.devidrio.ca

By Alejandra Basañes and Guillermo Raynié

Translation by Sam Kerson and Katah

Flash of Mauritian identity. Stained glass 96 x 119 cm. 2005 (Photo Guy Langevin)

Since our arrival in the Mauricie region of Québec, Canada, we have been looking for ways to interact with our new community.  We arrived from South America in 2003.  We felt like newborns because everything seemed different, both on a personal level and on the social and professional levels.  Back in Argentina, we had already started our journey as a family in the field of stained glass as well as in visual arts.  We now immersed ourselves in Canadian society.   Our only ally was Gilles Désaulniers, a glass worker and artist, with whom we had made contact by e-mail.

Mauritian identity. Detail, stained glass construction.

Thanks to grants supporting arts and literature from the Fonds de la Mauricie, along with other sponsors, we developed community projects using stained glass in 2005, 2008 and 2010.  For the first project in 2005, we wanted to explore the identity of the Mauricie.  We worked with children from primary schools and together we researched the local legends of the Mauricie.  With these stories and images, we created the original stained glass piece called Éclair d’Identité Mauricienne which was nominated, in the artisans’ category, for the Arts Excellence 2006 prize by Culture Mauricie.  We did this project after an internship in Germany where we learned the coloring techniques using fused float glass.  The piece is made of stained glass, fused float glass, silkscreen grisaille and came.  The artwork has been purchased by the Chemin du Roy school board and was installed at the library of the Jacques-Buteux school, which participated as a sponsor of this great adventure.

Mauritian identity, detail. Fused glass

As a result of this project, our first on Canadian soil, we were invited by the Conférence régionale des élus de la Mauricie (CRÉ Mauricie) to produce another piece on the same subject, made entirely of fused float glass.  The piece is exhibited at the entrance of the CRÉ Mauricie building.

In 2008, we became interested in the way we welcome visitors, be they temporary or permanent. We collaborated with the Tourism office in Trois-Rivières and the Trois-Rivières Neo-Canadians Welcome Committee.  We paired children, adolescents, and adults, immigrants and tourists with native Quebecois people; the objective being that everyone’s personal experience would be shared.  In order to create this piece, Accueil, accueilli, accueillant (Welcome, Welcomed, Welcoming), we were inspired by different sources.  For example, for the children we used stories and legends from their respective countries; and for adults, their own experience.  The stained glass was made with fused float glass and thermoforming.  For this artwork, we were nominated in the artisans’ category for the Arts Excellence 2008 Prize by Culture Mauricie.

Welcome, welcome, welcome. Stained glass 98 x 112 cm. 2007

In 2010, with Stratégie Carrières as our partner (this group helps people re-enter the job market), we used our craft as glass artists to introduce the participants to teamwork as well as the challenges we face in this field of hands-on creative production where risks are taken and the outcome is not always known.  This time, we used the work we do with glass to show the people that we are able to have new experiences and that even if we have different histories, we are always able to work together as a team.  The result of this stained glass project was recognized with the Arts Excellence 2010 Prize in the artisans’ category given by Culture Mauricie.

Installation shot, Stained glass. At the conference: Directions in crafts. House of Fresnière Hertel, Trois-Rivieres. Crafts Council of Quebec and Grouping crafts Mauricie. 2009

For us, all this community work has served to give us a chance to get more acquainted with our new community, to get to know our working environment and to become more established professionally.  This work has also given us the opportunity to show the beauty of stained glass outside its usual setting:  the sacred.  To our surprise, in the Quebecois society stained glass is still very much associated with the church, and in our projects we emphasized the fact that this age old craft can very well be placed elsewhere than in a religious building and that it can transmit another message while keeping its artistic integrity.

Mauritian identity. Hall Regional Conference of Elected Representatives in the Mauricie. Stained Glass 112 x 84 cm. 2008

Alejandra Basañes:  http://www.basanes.com/

Guillermo Raynié:  http://www.devidrio.ca/

Share

One Response to “Community Projects with Stained Glass / Projets communautaires en vitrail”

  1. Ces vitraux utilisant différentes techniques (tiffany, plomb…) sont tous simplement magnifiques !

Leave a Reply

//